Partenariat avec Yad Vashem

Inauguration d’une représentation des Chrétiens du monde entier auprès du Mémorial de la Shoa

En Octobre 2016, l’ICEJ et Yad Vashem, le Mémorial de la Shoa à Jérusalem, ont conclu un accord historique, qui a rendu possible la création d’un département des ‘Amis Chrétiens de Yad Vashem‘ (Christian Friends of Yad Vashem, ).

Le Mémorial de Yad Vashem est visité chaque année par quelques 100’000 chrétiens, qui sont souvent désemparés de l’ampleur du génocide. En collaborant à ce magnifique projet, l’ICEJ participe à l’effort pour garder vivant le souvenir de la Shoa et de ses victimes.

Nous sommes désolés que la réalité de la Shoa (ou holocauste) soit parfois mise en doute.
Non seulement l’abnégation des faits historiques déshonore la mémoire des 6 millions d’êtres humains anéantis par la machine de guerre des nazis, mais suggère également que les Juifs sont des affabulateurs, donnant encore plus de force à l’antisémitisme.

Les Amis Chrétiens de Yad Vashem s’adressent évidemment en premier au monde chrétien pour rappeler sans cesse la réalité du génocide, afin que de pareils faits ne se reproduisent plus jamais.

Vous trouverez plus d’informations (en anglais) sur le site des Amis Chrétiens de Yad Vashem (CFYV) et celui en anglais de l’ICEJ (www.icej.org).

Je désire soutenir financièrement cette coopération

Dr. Susanna Kokkonen

Dr. Susanna Kokkonen
Durant 10 ans (2008-2018), le Dr. Susanna Kokkonen a été la directrice des ‘Amis Chrétiens de Yashem‘.
Elle est finlandaise d’origine et a été également responsable de Yad Vashem pour l’Italie et les pays scandinaves. Auparavant, elle travaillé au parlement européen de Bruxelles et tant qu’attachée culturelle à l’ambassade de Finlande à Tel Aviv. Elle a obtenu un doctorat à l’Université Hébraïque de Jérusalem en 2004 avec une thèse sur les réfugiés juifs en Italie dans la période d’après guerre (1945-1951).

Mme Sari Granitza

La nouvelle directrice des Amis Chrétiens de Yad Vashem est depuis 2018, Mme Sari Granitza.
Le site ICEJ en anglais présente Sari Granitza et l’a également interviewé.